« Mon codétenu est mort dans mes bras »

Ils sont déjà privés de liberté (souvent de manière très injuste, très disproportionnée). Il faut les priver de soins aussi ? Nous devons arrêter avec cette vision archaïque que nous avons de la peine. S’il y a autant de récidive c’est parce qu’on punit et qu’on traite mal. Sans dire que si cet homme c’était genre Cahuzac, on ne l’aurait pas laissé dans son vomi…

« Maison d’arrêt de Fleury-Mérogis, avril 2018. Kevin* meurt subitement dans sa cellule, dans les bras de Kilian*, son codétenu. Récemment libéré, Kilian raconte la dégradation rapide de l’état de son ami, le mépris des surveillants face à la gravité de la situation, mais aussi la pauvreté de sa propre prise en charge après le décès. »

Suite de l’article ici : https://blogs.mediapart.fr/observatoire-international-des-prisons-section-francaise/blog/060818/mon-codetenu-est-mort-dans-mes-bras

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s