Procès du 13-Novembre : le complotisme n’est jamais loin des attentats

Procès des attentats du 13-Novembre : les différents visages de Salah Abdeslam, interrogé pour la première fois mardi 2 novembre (Elisabeth de Pourquery)

Six ans après les attentats du 13-Novembre, une théorie du complot s’est invitée au procès de ces attaques. Le complotisme est à la fois un instrument de radicalisation, et un outil pour prolonger l’effroi terroriste.

La suite ici : https://www.francetvinfo.fr/replay-radio/complorama/proces-du-13-novembre-le-complotisme-nest-jamais-loin-des-attentats_4842527.html

Complotisme et croyances

J’ai la forte impression (que ça soit en lisant les études ou en observant moi-même le profil des gens) que les personnes croyantes (religions monothéistes, esprits, fantômes, réincarnation, fées, extraterrestres etc.) ont bien plus tendance à adhérer aux théories du complot (Illuminati, reptiliens, réseaux cachés qui dirigent le monde et prévoient tous les événements etc.). Quand je vois des gens partager des théories du complot et je regarde systématiquement leur profil Facebook et ça ne rate presque jamais : ils sont aussi croyants. Et vice versa.

Deux articles intéressants sur le sujet :

1. https://www.pseudo-sciences.org/Creationnisme-et-complotisme-tous-deux-lies-a-la-pensee-teleologique

2. https://menace-theoriste.fr/sonder-les-croyances-complotistes/

Sur Internet, ils sont menacés parce qu’ils démontent les fake news

Il est à remarquer que plus on est ignorant sur un sujet, plus on est intégriste et convaincu d’avoir raison envers tout et contre tout.

On les appelle « sceptiques », « débunkers » (démystificateurs) ou encore partisans de la méthode zététique. Sur les réseaux sociaux et sur YouTube, ils tentent de déconstruire les pseudo-sciences, théories du complot et autres fake news qui pullulent sur Internet. Leur particularité : adopter une démarche scientifique rigoureuse qui peut leur valoir un harcèlement ou des vagues de haine.

Article ici : https://www.ouest-france.fr/sciences/sur-internet-ils-sont-menaces-parce-qu-ils-demontent-les-fake-news-6883060

 

Une étude sur 650.000 enfants confirme (de nouveau) que le vaccin ROR ne cause pas l’autisme

« L’étude a pris en compte les données de l’ensemble des enfants danois nés de 1999 à 2010, suivis jusqu’en 2013. »

Suite de l’article ici : https://www.nouvelobs.com/sante/20190306.OBS1246/une-etude-sur-650-000-enfants-confirme-de-nouveau-que-le-vaccin-ror-ne-cause-pas-l-autisme.html