La cruauté envers les animaux est-elle synonyme de violences envers les humains ?

Que dire alors d’une société, par exemple la nôtre, qui fait tuer 3 milliards d’animaux terrestres par an dans l’indifférence quasi-générale ? Est-ce étrange que les humains n’y soient pas si bien traités du coup ?

Article ici : https://theconversation.com/la-cruaute-envers-les-animaux-est-elle-synonyme-de-violences-envers-les-humains-145638

Policiers victimes, politiques coupables

Si les violences policières se multiplient, ce n’est pas un hasard. Elles ne sont pas seulement dues à des individus isolés, lâches, violents, racistes (près de la moitié des Forces de l’ordre vote extrême-droite !). Elles sont, comme dans n’importe quelle organisation, d’abord dues à la politique globale de recrutement et de formation. Et cette politique ce sont justement les responsables politiques qui la mettent en place. Ce sont eux les premiers coupables, les premiers responsables de la dégradation des conditions d’exercice des Forces de l’ordre et aussi de leurs dérapages de plus en plus fréquents.  Sans dire que les politiques se servent des Forces de l’ordre comme d’un bouclier pour protéger leurs intérêts de classe ou leurs intérêts idéologiques.

L’incohérence et l’hypocrisie sur la question de l’islam

Certains « responsables » (je mets les guillemets car ils ne sont responsables que sur le papier) politiques français dénoncent la fantasmée collusion de la gauche ou des syndicats avec l’islam radical. C’est pour mieux faire oublier leurs rapports avec des pays comme l’Arabie Saoudite, monarchie absolue islamique, auxquels Macron vend des armes. Ça c’est un fait !

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/05/09/guerre-au-yemen-une-ong-fait-un-recours-en-urgence-contre-le-depart-de-france-d-un-cargo-saoudien-charge-d-armes_5459971_3210.html

Certains pays musulmans ou entreprises appellent au boycott de la France parce que des journalistes font des dessins. Mais ils ne disent rien quand des musulmans se font interner dans des camps en Chine. Est-ce plus important de défendre un être supposé tout-puissant que de défendre des êtres humains ? Est-ce que ça paie la bigoterie ? Ou est-ce plutôt une question d’argent ? Dans les deux cas, ça reste de l’hypocrisie.

https://www.slate.fr/story/194708/ouighours-silence-coupable-monde-musulman-arabie-saoudite-pays-golfe-interets-accords-economiques

Encadrer la pub et l’influence des multinationales : un impératif écologique et démocratique

Encadrer fortement la publicité devrait être l’un des buts principaux de n’importe quelle politique qui se veut démocratique et écologique. Au-delà des dégâts écologiques qu’elle provoque à travers la surconsommation à laquelle elle incite fortement, il y a aussi les dégâts démocratiques, idéologiques, psychologiques et intellectuels. La publicité nous instille l’idée que les possessions font le bonheur (elle nous fait nous égarer dans notre quête du bonheur en nous faisant croire que le vide psychologique peut être rempli par des objets), qu’il faut posséder pour avoir de la valeur et que la valeur des personnes se mesure à leurs possessions. Elle utilise aussi des humains pour mettre en valeur des produits (ainsi les humains sont au service du produit et pas l’inverse).

Les publicitaires disent que nous avons la liberté de regarder la publicité. Or, n’importe qui peut voir que cette affirmation est un mensonge éhonté : en ville, par exemple, nous n’avons pas le choix, la publicité nous est imposée. A quel moment avons-nous voté pour cela ? Jamais, la plupart des gens y étant opposés. Il n’est pas normal, dans un démocratie, d’imposer ce matraquage à une population qui n’en veut pas.

Ce que l’on peut faire à l’échelle individuelle :

  • sur internet on peut installer dans le navigateur les extensions Ublock et Privacy Badger
  • sur la boîte aux lettres on peut apposer un autocollant « Stop pub »
  • changer de chaîne TV ou de station radio dès qu’il y a des pubs
  • privilégier si possible les marques qui ne font pas de publicité

La publicité et la com’ des multinationales ne servent pas seulement à vendre toujours plus de produits, souvent pas très bons pour le climat ou la santé. Elles servent aussi à influencer, sans le dire, l’opinion publique et les décideurs pour protéger leurs modèles de profit. Une nouvelle publication, dont l’Observatoire des multinationales est partenaire, propose plusieurs mesures pour protéger notre démocratie de l’intoxication.

Suite de l’article ici : https://www.bastamag.net/encadrer-la-pub-influence-multinationales-imperatif-ecologie-democratie

 

Complotisme et croyances

J’ai la forte impression (que ça soit en lisant les études ou en observant moi-même le profil des gens) que les personnes croyantes (religions monothéistes, esprits, fantômes, réincarnation, fées, extraterrestres etc.) ont bien plus tendance à adhérer aux théories du complot (Illuminati, reptiliens, réseaux cachés qui dirigent le monde et prévoient tous les événements etc.). Quand je vois des gens partager des théories du complot et je regarde systématiquement leur profil Facebook et ça ne rate presque jamais : ils sont aussi croyants. Et vice versa.

Deux articles intéressants sur le sujet :

1. https://www.pseudo-sciences.org/Creationnisme-et-complotisme-tous-deux-lies-a-la-pensee-teleologique

2. https://menace-theoriste.fr/sonder-les-croyances-complotistes/