Vendeurs de drogues légales, respectez nos jeunes et la loi !

La vente d’alcool à des personnes manifestement ivres est interdite (http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006912209&cidTexte=LEGITEXT000006072665)

La vente d’alcool à des mineurs est interdite (http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006688127&cidTexte=LEGITEXT000006072665&dateTexte=20081106)

La vente de tabac à des mineurs est interdite (http://www.drogues.gouv.fr/que-dit-la-loi/ce-que-dit-la-loi-en-matiere-de-tabac/tabac-et-mineurs/)

Et pourtant la plupart des vendeurs ne respectent pas la loi, leur chiffre d’affaires étant sûrement plus important que la santé des mineurs et des gens en général. À quand des sanctions drastiques pour protéger nos jeunes de ces drogues légales ?

Rire et chansons, la radio officielle de l’alcool ?

En deux heures d’antenne il y a eu cinq coupures publicitaires et, à l’intérieur de celles-ci, il y a eu six publicités pour l’alcool qui finissent toutes, évidemment, avec le très inutile « Pour votre santé, attention à l’abus d’alcool ». Ce slogan ridicule ne sert qu’à dédouaner les politiques ou les industriels des éventuels procès intentés par des individus ou des associations. Il est évident que les vendeurs et leurs complices tentent de se prémunir car ceux-ci mettent à la disposition de la population une drogue très dangereuse qui a de nombreuses conséquences tragiques. J’aimerais que « Rire et chansons » ne se fasse pas la complice des vendeurs de drogue (comment appelle-t-on cela quand c’est illégal ? Dealers…) car l’alcoolisme n’est pas drôle du tout. Et je voudrais rappeler quelques chiffres : http://www.alcoweb.com/alcool/fr/alcoweb/chiffres_chocs/52.html