Différence entre le PS et l’UMP

Il y a une chose qui est indéniable et qui fait, malgré tout, que le PS est très différent de l’UMP : quand il y a eu des expulsions d’enfants menottés à l’école, on n’a pas eu de scandale à l’intérieur de l’UMP. Les politiques de droite étaient tous derrière le baron, aucun n’osait avoir sa personnalité et se distinguer du petit maître. Mais au PS on a un scandale énorme avec l’affaire Léonarda et l’opposition (donc la démocratie et le droit à la parole) existent, ce qui veut dire que le PS est, sur ce point, un vrai parti politique vivant et démocratique.

http://www.rue89.com/2013/10/16/indignation-ps-apres-linterpellation-jeune-kosovare-leonarda-246650

Il faut, malgré tout, garder notre dignité

http://lelab.europe1.fr/t/insultes-a-marion-marechal-le-pen-le-ps-les-juge-stupides-grossiers-et-inutiles-11416

Une jeune femme, fût-elle d’extrême-droite, a le droit de ne pas se faire insulter et catégoriser de manière dégradante. Marion Maréchal-Le Pen est politiquement et humainement à côté de la plaque, oui. Elle ne sert pas l’intérêt général, oui. Elle fait partie d’un parti qui a une longue tradition extrémiste et qui persiste dans les discriminations inacceptables et anti-démocratiques. Il faut combattre ses préjugés, il faut combattre les mensonges, les démagogies et les manipulations. Mais il faut les combattre avec dignité et honneur, avec force et fermeté mais sans violence non-nécessaire.

Les propos de l’attaché parlementaire ne font que donner encore plus de voix au FN. Le PS est déjà dans une mauvaise posture, le gouvernement est déjà critiqué de toutes parts et le FN monte tranquillement et tout ce qu’on trouve à faire c’est d’utiliser des méthodes indignes ? Réveillez-vous car vous êtes en train de pourrir la citoyenneté !

Le PS au pouvoir – le suivre de près

Majorité absolue pour le PS. Le Sénat au PS. Les régions (21 sur 26) au PS. Et, surtout, la confiance au PS. Je ne crois pas en votre projet, je ne crois pas en votre politique. Mais je ne vous attends pas sur ces points. Je vous attends sur vos promesses et la cohérence de vos dires et de vos actes.

Le peuple doit veiller d’autant plus qu’aucune force politique ne pourra, pour l’instant, mettre le PS en difficulté.