L’industrie du trolling professionnel embauche dans les pays en développement

Au mois de mars 2021, Facebook a publié un rapport détaillant ses efforts pour lutter contre ce que le réseau social appelle les «comportements non-authentiques coordonnés». C’est-à-dire, «un effort coordonné de manipulation du débat public afin d’atteindre un but stratégique», où «l’utilisation de faux compte est central». Autrement dit, les usines à trolls.

Suite ici : https://korii.slate.fr/tech/industrie-trolling-professionel-pays-en-developpement-reseaux-sociaux-afrique-delocalisation

Affaiblir le chiffrement n’est jamais une bonne idée, contrairement à ce qu’affirme Gérald Darmanin

Permettre la création de portes dérobées c’est baisser le niveau de sécurité de l’ensemble de la population. Tous les échanges seraient ainsi vulnérables et les individus, les organisations ou les États pourront y avoir accès ou en être victimes. Sans que cela empêche les délinquants ou les terroristes à enfreindre la loi, tout au contraire, cela leur donne une meilleure opportunité. Ils pourraient ainsi avoir accès à des informations secrètes et les utiliser. Affaiblir le chiffrement est une fausse bonne idée.

Alors qu’une nouvelle loi antiterroriste doit être présentée au conseil des ministres ce 28 avril 2021, le ministre de l’Intérieur est venu défendre sur France Inter l’idée qu’un affaiblissement des solutions de chiffrement serait une mesure efficace pour la sécurité nationale. Un argument bancal, vu et revu.

Suite de l’article : https://www.numerama.com/tech/707469-affaiblir-le-chiffrement-nest-jamais-une-bonne-idee-contrairement-a-ce-quaffirme-gerald-darmanin.html

« Derrière nos écrans de fumée » : un réquisitoire contre « l’algorithmisation » de nos vies

Quand le journaliste demande à Tim Kendall, ancien responsable de la monétisation de Facebook et ex-directeur de Pinterest, ce qui l’inquiète le plus dans le développement exponentiel des réseaux sociaux, il soupire et réfléchit un bref instant avant de répondre. « A très court terme ? La guerre civile. »

Suite de l’article ici : https://www.lemonde.fr/televisions-radio/article/2020/09/16/derriere-nos-ecrans-de-fumee-un-requisitoire-contre-l-algorithmisation-de-nos-vies_6052434_1655027.html

Sur Internet, ils sont menacés parce qu’ils démontent les fake news

Il est à remarquer que plus on est ignorant sur un sujet, plus on est intégriste et convaincu d’avoir raison envers tout et contre tout.

On les appelle « sceptiques », « débunkers » (démystificateurs) ou encore partisans de la méthode zététique. Sur les réseaux sociaux et sur YouTube, ils tentent de déconstruire les pseudo-sciences, théories du complot et autres fake news qui pullulent sur Internet. Leur particularité : adopter une démarche scientifique rigoureuse qui peut leur valoir un harcèlement ou des vagues de haine.

Article ici : https://www.ouest-france.fr/sciences/sur-internet-ils-sont-menaces-parce-qu-ils-demontent-les-fake-news-6883060