Faut-il être beau pour réussir ?

Le traitement du sujet n’est pas des plus sérieux (Capital n’est pas une revue connue pour ses qualités en sociologie et psychologie) mais le sujet lui-même est intéressant (et inquiétant). Même si on met de côté les appréciations subjectives sur l’apparence des autres (la « beauté » ou la « laideur » n’existent pas en elles-mêmes, elles sont des constructions culturelles et individuelles), on ne peut nier l’influence (disproportionnée) du physique. En prendre conscience permet de pouvoir dépasser ce qui pour certains peut être un désavantage injuste.

Article ici : https://www.capital.fr/votre-carriere/faut-il-etre-beau-pour-reussir-526088