Un récepteur synaptique impliqué dans l’émergence de croyances aberrantes

Pourquoi sommes-nous parfois enclins à croire à l’improbable envers et contre tout ? Une étude menée par une équipe de neuroscientifiques et de médecins psychiatres de l’Hôpital Sainte-Anne et d’Université de Paris, ainsi que de l’École Normale Supérieure – PSL et de l’Inserm pointe vers un récepteur synaptique spécifique. Son blocage induit des décisions prématurées et aberrantes, ainsi que des symptômes ressemblant à ceux rapportés dans les stades précoces de psychose. Les résultats viennent d’être publiés dans Nature Communications.

La suite ici : https://presse.inserm.fr/un-recepteur-synaptique-implique-dans-lemergence-de-croyances-aberrantes

Complotisme et croyances

J’ai la forte impression (que ça soit en lisant les études ou en observant moi-même le profil des gens) que les personnes croyantes (religions monothéistes, esprits, fantômes, réincarnation, fées, extraterrestres etc.) ont bien plus tendance à adhérer aux théories du complot (Illuminati, reptiliens, réseaux cachés qui dirigent le monde et prévoient tous les événements etc.). Quand je vois des gens partager des théories du complot et je regarde systématiquement leur profil Facebook et ça ne rate presque jamais : ils sont aussi croyants. Et vice versa.

Deux articles intéressants sur le sujet :

1. https://www.pseudo-sciences.org/Creationnisme-et-complotisme-tous-deux-lies-a-la-pensee-teleologique

2. https://menace-theoriste.fr/sonder-les-croyances-complotistes/