Le « J’accuse » de Jacques Toubon au préfet de police à Paris

La démission forcée c’est le minimum (on n’attend pas une démission choisie car pour ça il faut avoir un peu de dignité ce qui ne semble pas être le cas de ces gens). Et un grand merci, bien évidemment, à ce policier qui a refusé d’exécuter des ordres à profilage racial et qui les a dénoncés ! Prenez exemple, vous, les autres soumis, refusez d’obéir quand les ordres sont illégaux et immoraux !

« Une décision du défenseur des droits Jacques Toubon dénonce « des ordres illégaux » ainsi qu’un « profilage racial et social » lors de contrôles d’identité de la police à Paris. »

Suite de l’article ici : https://www.lejdd.fr/Societe/exclusif-le-jaccuse-de-jacques-toubon-au-prefet-de-police-de-paris-3891323