Sarkozy et Le Pen, droit du sang, droit du sol

Avant, Sarkozy défendait le droit du sol face à Le Pen. Maintenant, Sarkozy copie Le Pen et veut remettre en cause le droit du sol. Pourquoi ? Est-ce parce que c’est une question importante et centrale dans la vie de la France ? Non, c’est même une question très superficielle. Il le fait parce qu’en ce moment ça paye politiquement parlant. Sarkozy n’est rien d’autre qu’un opportuniste. Il n’a pas de convictions, il n’a pas de principes, il n’a pas de valeurs. Il défend ce qui lui est profitable dans le but de gagner des élections.

Le vrai visage du FN

Quelques militants fanatiques créent plusieurs comptes internet et sont très actifs dans la diffusion de la propagande mensongère et haineuse du FN. Ça marche plutôt pas mal, à vrai dire, vu le niveau très bas de connaissances politiques des gens. Mais un travail de vérité est nécessaire pour que les gens, qui ont la chance de pouvoir voter car on est (encore) en démocratie, sachent de quoi il en retourne. Alors :

1. www.cfdt.fr/upload/docs/application/pdf/2014-03/vraifaux-fn-hd_2014-03-05_16-07-25_544.pdf (en appuyant cela télécharge un pdf fait par la CFDT)

2. leplus.nouvelobs.com/contribution/1145554-progression-du-front-national-les-5-mensonges-du-programme-de-marine-le-pen.html

3. blogs.mediapart.fr/blog/lilith13/050612/les-condamantions-et-mises-en-examen-du-front-national-et-de-ses-membres

La gauche vote généralement pour les animaux, la droite généralement contre

La loi du 16 juillet 2013 (lien) prévoit 7 ans de prison et de 150 000 euros d’amende pour « destruction, tentative de destruction ou trafics d’espèces protégées en bande organisée ». Cette loi a été votée par le groupe socialiste et par le groupe écologiste (lien). Le groupe UMP s’est abstenu et les représentants du FDG ou du FN ne sont pas mentionnés. Conclusion ? Ce texte protège les animaux en durcissant les peines. Ce texte a été voté par la gauche, il n’a pas été voté par la droite. Même si on ne peut réduire l’ensemble à cette loi, c’est grâce à la gauche que ces peines voient le jour. La politique peut servir aux animaux. Surtout si elle est de gauche. Bien-sûr, chacun peut s’amuser à voir comment votent les députés. Il sera forcé de remarquer que les lois les plus respectueuses de l’environnement ou des animaux ne sont pas votées par la droite ou l’extrême-droite. C’est un fait. Moi je dis que la cause animale ne peut être que de gauche si tant est que la gauche, dans ce pays, soit généralement progressiste et la droite conservatrice. On peut analyser la chose autrement : regardons comment votent les catégories, par exemple les chasseurs. Ici (lien) on voit qu’ils sont pour Marine Le Pen à 25 % mais à 3% pour Eva Joly. Si on part du principe que les gens connaissent un peu, tout de moins, les opinions des candidats et si on suppose que les chasseurs, en tant que chasseurs, sont intéressés par des lois qui leur sont avantageuses, on comprend pourquoi ce ne sont pas les écologistes qui sont en tête.

Un autre lien pour finir : ici. La politique peut servir. Mais pas n’importe laquelle. Si vous votez, votez bien.