J’ai horreur d’entendre, venant de la part des chefs et des patrons, « mes collaborateurs par ci », « mes collaborateurs par là ». Arrêtons ce vocabulaire faussement respectueux. Ce n’est que de la novlangue capitaliste et marketing.