Violences contre les femmes : ne négligeons pas le rôle de l’alcool et des drogues !

Alors que le gouvernement a décidé, à juste titre, une mobilisation contre les violences envers les femmes et contre les féminicides, il est plus que jamais nécessaire de rappeler le rôle fréquent de l’alcool dans ces phénomènes de violence. Il faut le rappeler et l’expliquer pour mettre en place des mesures efficaces de prévention et de soutien aux victimes. C’est, en lien avec la lettre des associations de patients, l’objectif de cette lettre ouverte de professionnels et d’experts dans les addictions.

La suite ici : https://www.federationaddiction.fr/violences-contre-les-femmes-ne-negligeons-pas-le-role-de-lalcool-et-des-drogues/

Mérignac : une femme meurt, brûlée vive en pleine rue par son mari récidiviste

Nouvelle défaillance de l’État à protéger les femmes en danger. Cette défaillance, ce je m’en foutisme, ont fait trois orphelins. Car j’espère que cette fois ce criminel ne sortira plus jamais de prison et perdra tout droit sur les enfants.

L’homme, déjà emprisonné pour violences conjugales, a tiré des coups de feu dans les jambes de cette femme de 31 ans, avant de l’immoler. Des associations dénoncent l’inaction de l’Etat.

Suite de l’article : https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/05/05/feminicide-une-femme-meurt-brulee-vive-par-son-mari-recidiviste-pres-de-bordeaux_6079249_3224.html

Alexia Daval : ce n’est pas un « meurtre de joggeuse » mais un féminicide

« Couplée avec la défense lunaire de Jonathann Daval, cette expression nous montre encore la difficulté de voir le féminicide comme un fait de société. »

Suite de l’article ici : https://www.nouvelobs.com/societe/20180130.OBS1491/alexia-daval-ce-n-est-pas-un-meurtre-de-joggeuse-mais-un-feminicide.html