Luttons contre les inégalités

https://www.loi-inegalites.fr/

« Alors que le nombre de milliardaires dans le monde a connu en 2017 sa plus forte hausse de l’Histoire, partout les écarts de richesses se creusent. Et la France n’échappe pas au fléau des inégalités. Les 10 % des Français-es les plus riches détiennent plus de la moitié des richesses nationales quand les 50 % les plus pauvres se partagent seulement 5 % du gâteau.

L’explosion des inégalités constitue un des défis majeurs de ce début de 21ème siècle. Cette injustice menace les sociétés et les économies, et doit être combattue de toute urgence par les gouvernements.

Engagez-vous contre les inégalités et initiez en 2018 une loi contre les inégalités.

Une telle loi fera de la France un pays pionnier dans la défense d’une économie plus humaine, solidaire et responsable. »

Lien de la pétition ici : https://www.loi-inegalites.fr/

Vendeurs de drogues légales, respectez nos jeunes et la loi !

La vente d’alcool à des personnes manifestement ivres est interdite (http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006912209&cidTexte=LEGITEXT000006072665)

La vente d’alcool à des mineurs est interdite (http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000006688127&cidTexte=LEGITEXT000006072665&dateTexte=20081106)

La vente de tabac à des mineurs est interdite (http://www.drogues.gouv.fr/que-dit-la-loi/ce-que-dit-la-loi-en-matiere-de-tabac/tabac-et-mineurs/)

Et pourtant la plupart des vendeurs ne respectent pas la loi, leur chiffre d’affaires étant sûrement plus important que la santé des mineurs et des gens en général. À quand des sanctions drastiques pour protéger nos jeunes de ces drogues légales ?

Il faut donner la fessée à Vallaud-Belkacem

Si la fessée est capable, par miracle, d’éduquer les enfants et de corriger leurs erreurs, elle doit fonctionner aussi pour les adultes, il n’y a pas de raison que cela ne fonctionne pas. C’est pourquoi je propose que Vallaud-Belkacem se prenne une fessée à chaque fois qu’elle fait une erreur qu’un adulte qui a autorité sur elle considère comme grave. Ah mais mince, la violence envers les adultes (femmes ou hommes) est interdite et Vallaud-Belkacem compte bien qu’elle le reste. Par contre, la violence physique envers des êtres plus vulnérables que les adultes, les enfants, n’est pas interdite et est même recommandée par celle qui donne des fessées à ses enfants. De plus, elle ne pense pas que la loi doive se mêler de la protection des enfants. Non, la loi ne doit s’occuper que des intérêts de ceux qui la votent, les adultes. Comme ils n’ont pas le droit de vote, les enfants doivent subir les corrections des adultes. Ça les aidera sûrement à grandir et ça aidera sûrement la société à être moins violente…

L’autorité, la vraie, n’est pas violente, elle est ferme, certes, mais douce, comme une main de fer dans un gant de velours. L’autorité parentale doit protéger les enfants et non pas leur faire peur ou leur faire violence. Frapper un enfant c’est lui transmettre l’idée que si on ne s’entend pas c’est le plus fort qui gagne. Belle mentalité, effectivement.

La vidéo :

Et ici un article qui pourrait aider Vallaud-Belkacem à évoluer du stade primitif à une vraie approche éducative : http://lesvendredisintellos.com/2014/05/02/sans-fessee-comment-faire-2/

« C’est moi qui vais faire la loi ! »

Quel enfant ou adolescent ne s’est un jour révolté contre une injustice (réelle ou imaginée) qu’il avait subie ? Qui n’a pas un jour rêvé, enfant ou adolescent, de « faire la loi » pour qu’elle corresponde à ses volontés et intérêts ou pour qu’elle soit plus juste ? Mais voilà qu’il suffit de s’appeler Léonarda et d’être du Kosovo pour que cette phrase prononcée par une adolescente de 15 ans dans une situation sûrement très difficile soit prétexte au racisme de bas étage (non pas qu’il y en ait un plus élevé car le racisme, raffiné ou vulgaire, procède de la même mentalité médiocre) qui déferle sur internet. Où sont votre esprit critique, votre retenue et votre maîtrise de vous-mêmes, braves gens ? Pensez-vous être originaux à être des milliers de petites mains déversant devant un écran une haine irrationnelle contre une enfant ? Pensez-vous faire honneur à la France ou à votre intelligence avec vos appels au meurtre, à la violence ou au rejet d’une enfant ? Pensez-vous tout court ?