Titiou Lecoq : « J’ai longtemps cru au mythe de la femme empêchée »

Dans son nouveau livre, Les grandes oubliées, pourquoi l’Histoire a effacé les femmes (L’iconoclaste, 2021), la journaliste Titiou Lecoq, qui collabore régulièrement avec Usbek & Rica, revient sur les destins de ces femmes qui, au fil des siècles « ont régné, écrit, milité, créé, combattu, crié parfois », mais qui sont pourtant absentes des manuels d’histoire. Nous avons discuté avec elle des raisons de ce « grand oubli »

La suite ici : https://usbeketrica.com/fr/article/titiou-lecoq-j-ai-longtemps-cru-au-mythe-de-la-femme-empechee

L’une des femmes qui accusent Eric Zemmour d’agression sexuelle témoigne dans « Complément d’enquête »

Sa vision du rôle des femmes dans la société cache-t-elle des comportements plus graves que des propos parfois sexistes ? Depuis quelques mois et les révélations de nos confrères de Mediapart, Eric Zemmour est accusé d’agressions sexuelles par plusieurs femmes. L’une d’elles témoigne pour la première fois à la télévision dans « Complément d’enquête ». Extrait d’un document à voir le 4 novembre 2021.

La suite ici : https://www.francetvinfo.fr/politique/eric-zemmour/video-l-une-des-femmes-qui-accusent-eric-zemmour-d-agression-sexuelle-temoigne-dans-complement-d-enquete_4831477.html

Mérignac : une femme meurt, brûlée vive en pleine rue par son mari récidiviste

Nouvelle défaillance de l’État à protéger les femmes en danger. Cette défaillance, ce je m’en foutisme, ont fait trois orphelins. Car j’espère que cette fois ce criminel ne sortira plus jamais de prison et perdra tout droit sur les enfants.

L’homme, déjà emprisonné pour violences conjugales, a tiré des coups de feu dans les jambes de cette femme de 31 ans, avant de l’immoler. Des associations dénoncent l’inaction de l’Etat.

Suite de l’article : https://www.lemonde.fr/societe/article/2021/05/05/feminicide-une-femme-meurt-brulee-vive-par-son-mari-recidiviste-pres-de-bordeaux_6079249_3224.html

Les figures de galants ou de libertins que nos intellos adulent sont des violeurs

« Essayer de déconstruire le mythe de la galanterie à la française est une tâche difficile et courageuse. J’en ai moi-même fait les frais récemment, à la suite d’un tweet. Ce fut, au milieu d’un débat bien argumenté, une récolte d’insultes (morceaux choisis: «Être conne à ce point là a des vertus hallucinogènes», «Vu sa tronche elle a dû en prendre quelques-unes dans la gueule des portes»). C’est pour cela qu’il est sans doute bien plus efficace de le faire dans un livre, posément, en prenant le temps, comme le fait Valérie Rey-Robert, avec Une culture du viol à la française. »

Suite de l’article ici : https://www.slate.fr/story/175965/galanterie-seduction-francaise-culture-du-viol-valerie-rey-robert