L’homme qui voulait abolir le droit à la fortune, ce grand tabou contemporain

La grande richesse c’est du vol et de l’injustice !

« Docteur en science économique, Philippe Richard sort un livre courageusement intitulé « Abolir le droit à la fortune » dans un contexte où l’écart entre riches et pauvres est de plus en plus important. Dans cet ouvrage rare en son genre, l’expert en sciences sociales interroge les inégalités de richesses grandissantes entre une poignée de super-puissants et le reste de l’humanité. Les différentes crises que nous connaissons actuellement pourraient-elles être résolues en mettant fin aux immenses fortunes individuelles ? C’est en tout cas une piste qu’il est urgent de considérer. Rencontre avec Philippe Richard, l’homme qui veut faire les poches au 1%… »

Suite de l’article ici : https://mrmondialisation.org/lhomme-qui-voulait-abolir-le-droit-a-la-fortune-ce-grand-tabou-contemporain/

Vers la réduction des aides sociales

Il faut bien reprendre l’argent donné en cadeau aux riches, et le plus facile c’est de le prendre aux plus fragiles, ils ont moins de pouvoir et leur contestation, si contestation il y a, sera facilement écrasée. Dans tous les pays ce sont les pauvres qui entretiennent les riches, pourquoi ce serait différent en France ?

« Comme depuis juin 2017, le gouvernement s’est effectivement lancé dans une vaste entreprise de réduction de ces dépenses, de l’ordre de 80 milliards d’euros d’ici 2022… Il va falloir être créatif, n’est-ce pas ? Un défi de taille quand le gouvernement a déjà renoncé à plusieurs milliards d’euros de rentrées fiscales après la transformation de l’impôt sur la fortune (ISF) qui entraîne une baisse de recettes pour l’Etat de près 4 milliards d’euros ; le coup de rabot sur l’imposition du capital produit un manque à gagner d’au moins 1,5 milliard d’euros et la suppression de l’exit tax induit quant à elle un manque à gagner de près de 800 millions d’euros… »

Suite de l’article ici : https://www.franceculture.fr/emissions/le-billet-economique/le-billet-economique-du-lundi-21-mai-2018

L’Europe a assez de moyens pour accueillir les réfugiés

L’Europe n’aurait pas assez de moyens pour accueillir quelques centaines de milliers de pauvres gens qui fuient la guerre ? Vraiment ? De qui se moquent la droite et l’extrême-droite ? Il est temps que les gauches, si elles ont gardé un peu de leurs principes et de leur dignité, montent au créneau !

Et voici où est l’argent qu’on dit ne pas avoir, voici où sont les vrais profiteurs. Ils ont un nom et une adresse. Et ils s’enrichissent encore et encore sur le dos de milliards de gens tout en applaudissant quand les ignorants crachent sur leurs voisins immigrés ou chômeurs au lieu de s’attaquer au vrai problème : l’inégalité des richesses et le VOL dont se rendent responsables plein de grands riches et de grandes entreprises.

http://www.lesechos.fr/26/05/2015/lesechos.fr/02190256295_les-milliardaires-les-plus-riches-sont—-europeens.htm

http://www.express.be/money/fr/wealthrepublic/egalite-les-5-familles-franaises-les-plus-riches-detiennent-un-patrimoine-cumul-suprieur-a-celui-des-30-de-mnages-les-plus-pauvres/203606.htm

http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/03/05/les-societes-du-cac-40-renouent-avec-la-hausse-des-profits_4587564_3234.html

Pourquoi certains politiques sont-ils corrompus ?

Les politiques corrompus et intéressés le sont-ils parce qu’ils sont politiques ? Non, parce que tous ne sont pas pareil, ce serait faux, présomptueux et malhonnête de l’affirmer. Non, parce que dans tous les métiers il y a des gens corrompus : qui n’a pas volé une rame de papier, un stylo, un carnet de timbres, une pizza etc. ? On me dira que les politiques volent plus et plus souvent. Plus, peut-être, car c’est en fonction de leur pouvoir. Plus souvent, ce n’est pas prouvé.

Alors si des gens malhonnêtes et intéressés existent dans tous les métiers, les politiques n’ont pas le monopole de ces défauts. Pourquoi sont-ils comme ils sont si ce n’est pas à cause de leur métier ? Alors qu’ont en commun les gens malhonnêtes et intéressés ? À part, bien sûr, leur malhonnêteté et leur égocentrisme, ils ont en commun le fait d’être des humains. Les gens malhonnêtes et intéressés ne le sont pas parce qu’ils sont politiques, commerciaux, médecins, contrôleurs, policiers, professeurs, avocats etc. Non, ils sont malhonnêtes et intéressés parce qu’ils sont humains. Et puisqu’on ne peut faire en sorte qu’ils ne soient plus humains, la seule chose que nous pouvons faire c’est de bâtir des systèmes transparents et solides qui dissuadent la malhonnêteté et la tricherie.