La lune dans les champs – Nichita Stanescu

Poème chanté par Nicu Alifantis

Traduction de la première et la dernière strophes (source : http://talent.paperblog.fr/7641360/la-lune-dans-les-champs/) :

« De la main gauche j’ai tourné vers moi ton visage

sous la tente des endormis cognassiers

et si je pouvais à tes yeux arracher mon regard

l’horizon du soir me paraîtrait marron.

[…]

Quand je regarde tes yeux aux alentours s’effacent les arbres

Dans tes yeux avec la lune je me reflète

…et tu pourrais, par oubli, nous écraser avec tes cils

mais ton visage sur le bras gauche je le retourne. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s