« À chaque jour suffit sa peine »

On ne peut vivre sans penser au futur, certes… Mais nous pourrions en faire l’effort car souffrir ou avoir peur d’un futur qui, par définition, n’existe pas encore (et n’existera peut-être jamais) c’est assez inutile à notre vie présente.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s