Stefanie Stantcheva : « Les politiques fiscales sont dangereuses si elles sont mal conçues »

« Cette professeure d’économie à Harvard, âgée de 32 ans, fait partie des trois nominés de l’édition 2018 du Prix du meilleur jeune économiste. Elle revient dans cet entretien au « Monde » sur son travail. »

Suite de l’article ici : https://www.lemonde.fr/idees/article/2018/05/28/stefanie-stantcheva-les-politiques-fiscales-sont-dangereuses-si-elles-sont-mal-concues_5305759_3232.html

Luttons contre les inégalités

https://www.loi-inegalites.fr/

« Alors que le nombre de milliardaires dans le monde a connu en 2017 sa plus forte hausse de l’Histoire, partout les écarts de richesses se creusent. Et la France n’échappe pas au fléau des inégalités. Les 10 % des Français-es les plus riches détiennent plus de la moitié des richesses nationales quand les 50 % les plus pauvres se partagent seulement 5 % du gâteau.

L’explosion des inégalités constitue un des défis majeurs de ce début de 21ème siècle. Cette injustice menace les sociétés et les économies, et doit être combattue de toute urgence par les gouvernements.

Engagez-vous contre les inégalités et initiez en 2018 une loi contre les inégalités.

Une telle loi fera de la France un pays pionnier dans la défense d’une économie plus humaine, solidaire et responsable. »

Lien de la pétition ici : https://www.loi-inegalites.fr/

Fiertés : Lancement en mai pour la nouvelle série Arte sur les luttes LGBTQ+

« C’est dès le 3 mai prochain sur Arte que nous pourrons découvrir Fiertés, la nouvelle série signée Philippe Faucon. La série composée de 3 épisodes de 52 minutes nous plongera dans trois temporalités différentes, commençant au début des années 80, pour finir en 2013 lors de l’adoption du Mariage pour Tous. Elle mettra en scène Victor (Benjamin Voisin), un jeune adolescent de 17 ans qui se découvrira homosexuel. Il devra alors faire face au regard des autres, mais surtout au jugement de ses parents. »

Suite de l’article ici : http://justabouttv.fr/actualites/fiertes-lancement-en-mai-pour-la-nouvelle-serie-arte-sur-les-luttes-lgbtq/

Force et sexisme

Un homme fort et digne ne se plaindra jamais du (soi-disant) pouvoir des femmes. Il laissera ces pleurnicheries aux perdants et aux faibles.

Un homme qui se croit « viril » mais se plaint du (soi-disant) pouvoir des femmes, perd sa « virilité » sur le champ car on ne peut, en même temps, être viril ET être dominé par celles qu’on considère inférieures.

Les hommes féministes sont-ils de meilleurs partenaires sexuels ?

« Le mouvement #metoo, loin d’imposer la chasteté générale, favorise la liberté sexuelle, estime Maïa Mazaurette, chroniqueuse de « La Matinale ». »

Suite de l’article ici : http://mobile.lemonde.fr/m-perso/article/2018/01/21/les-hommes-feministes-sont-ils-de-meilleurs-partenaires-sexuels_5244774_4497916.html

« Salope » : de Nabilla à Taubira, pourquoi les femmes se font toutes insulter

 

En France, socialement (et ailleurs, socialement ET juridiquement), les femmes sont punies pour le sexe et par le sexe. Jamais les hommes (sauf s’ils sont homos, auquel cas ils sont considérés comme des « femmelettes », donc une autre façon de dégrader les femmes). Une femme qui aime le sexe est une « pute ». Mais si une femme ne veut pas avoir une relation sexuelle, elle se fait aussi traiter de « pute ». Quoi qu’elles fassent, les femmes n’échappent pas à ce jugement primitif et incohérent. Les hommes, eux, ils sont tranquilles car pour le même acte (des rapports sexuels) ils ont la gloire sociale.

C’est quand même incroyable de manquer à ce point d’esprit critique : un homme et une femme ont ensemble un rapport sexuel consenti, l’homme est un Don Juan, la femme est une « pute »…

Marre de ce machisme ! Les frustré-e-s, occupez-vous de votre vie, il y a plein de choses à y régler, avant de vous occuper de celle des autres.

Article ici : https://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20171013.OBS6009/salope-de-nabilla-a-taubira-pourquoi-les-femmes-se-font-toutes-insulter.html