Enfants et homosexualité: les propos du pape choquent

Comme rétrograde illuminé, ce n’est peut-être pas le plus radical dans ses propos (il y en a qui appellent aussi au meurtre des personnes homosexuelles). Mais devrions-nous pour autant nous contenter de ce petit progrès et devrions-nous le féliciter comme s’il avait fait une chose incroyable alors que ces propos restent discriminatoires et insultants, ainsi que totalement déconnectés de la réalité scientifique (l’homosexualité n’est pas une maladie) ? Il nous donne des miettes alors que dans leur fichue religion ils sont incapables de respecter les créatures de dieu et qu’ils sont même plus enclins des fois à défendre des pédo-criminels (pourvus qu’ils croient en leur dieu imaginaire…) plutôt que de défendre des personnes homosexuelles… Allez, hurluberlu, je t’aide, voici ce que tu devrais dire en tant qu’être humain doté d’un cerveau fonctionnel et en tant que représentant d’une religion qui affirme être amour : « Les personnes homosexuelles, quel que soit leur âge, sont des personnes normales et doivent être traitées en conséquence. Il n’y a aucune problème moral ou psychologique à être homosexuel et tout pensée contraire est une discrimination. Devant dieu, tous les humains, quelle que soit leur orientation sexuelle, sont égaux. » Tant que tu diras autre chose, tu resteras un rétrograde homophobe. Tu vois, ce n’est pas trop dur de penser un minimum…

« Le pape François préconise le recours à la psychiatrie pour les enfants qui seraient homosexuels. « Grave et irresponsable », jugent plusieurs associations LGBT. »

Suite de l’article ici : https://www.lexpress.fr/actualite/societe/religion/enfants-et-homosexualite-des-associations-denoncent-les-propos-du-pape_2032554.html

Fiertés : Lancement en mai pour la nouvelle série Arte sur les luttes LGBTQ+

« C’est dès le 3 mai prochain sur Arte que nous pourrons découvrir Fiertés, la nouvelle série signée Philippe Faucon. La série composée de 3 épisodes de 52 minutes nous plongera dans trois temporalités différentes, commençant au début des années 80, pour finir en 2013 lors de l’adoption du Mariage pour Tous. Elle mettra en scène Victor (Benjamin Voisin), un jeune adolescent de 17 ans qui se découvrira homosexuel. Il devra alors faire face au regard des autres, mais surtout au jugement de ses parents. »

Suite de l’article ici : http://justabouttv.fr/actualites/fiertes-lancement-en-mai-pour-la-nouvelle-serie-arte-sur-les-luttes-lgbtq/