Migrants : le Conseil constitutionnel abolit le «délit de solidarité»

Enfin est reconnue comme inconstitutionnelle cette anomalie éthique et politique qu’est le « délit de solidarité » dans un pays où les plus chauvins crient toujours le slogan « liberté, égalité, fraternité » sans jamais vouloir l’appliquer. L’aide qui doit être apportée aux humains ne se juge pas en fonction de leur compte en banque ou de leurs papiers d’identité, mais de leurs besoins. De même, un être humain « sans papiers » n’est pas un être humain « sans valeur » !

« VIDÉO – Le Conseil constitutionnel a affirmé ce vendredi qu’une aide désintéressée au «séjour irrégulier» ne saurait être passible de poursuites, au nom du «principe de fraternité». »

Article ici : http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/07/06/01016-20180706ARTFIG00112-migrants-le-conseil-constitutionnel-abolit-le-delit-de-solidarite.php

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s