Les véganes et l’humour des spécistes

Tous les véganes ont remarqué l’humour extrêmement fin des spécistes qui essaient péniblement de nous contredire ou de nous ridiculiser. « Allez, on fait la paix autour d’un barbecue » revient souvent dans leurs « blagues ». « Je vais me faire un bon steak à midi » aussi. Avec plein de rires à la suite, bien sûr. Et si l’on ne rit pas à leur bonne blague et que l’on s’en afflige, ils nous traitent de coincés, ils disent que nous n’avons pas d’humour, qu’il faudrait se détendre dans la vie etc. Mais ce qu’ils ne comprennent pas (ou feignent de ne pas comprendre) c’est qu’en fait leurs blagues… bah… ce ne sont justement pas des blagues car ils mangent vraiment des animaux. Quand on fait une blague c’est que généralement on ne pense pas ce que l’on dit, c’est pourquoi on dit que c’est pour rire. Si quelqu’un nous dit, pour rire, qu’il mangera un bon steak et qu’effectivement il le fera, ceci n’est pas une blague, ceci n’est pas de l’humour, c’est de la moquerie, c’est une pique insultante et basse. Pourquoi dire à quelqu’un qui est touché par le sort des animaux qu’on ira en manger bientôt si ce n’est pour blesser ? Comment prendre cela pour une blague ? Dans un autre contexte, si un raciste nous dit qu’il ira « casser du bougnoule » ou un homophobe qu’il ira « casser du pd » alors que nous militons pour les droits humains, qui trouverait cela drôle ? Qui trouve drôle Le Pen (à part les racistes, justement) quand il fait des « blagues » racistes ? Les véganes ne peuvent pas rire aux « blagues » des spécistes car ils savent que malheureusement c’est la réalité, les spécistes exploitent et tuent les animaux, et cela ne nous fait pas rire, tout au contraire. Le rire, dans ces cas, serait indécent : on ne rit pas sur des cadavres. Les spécistes ne peuvent pas être drôles à nos yeux, ils ne peuvent être que cyniques, ridicules, insensibles, prétentieux, morbides, malhonnêtes, moqueurs et plus. Mais jamais drôles sur l’extermination des animaux. Une personne qui blague sur ses victimes n’est pas drôle, elle est simplement complice de l’horreur. Et si un végane rit à ces « blagues » il contribue tout simplement à dédramatiser le sujet, à montrer que les tueurs peuvent bien se rire des victimes devant les défenseurs desdites victimes. Rire avec eux ce serait trahir notre cause et trahir les animaux dont nous sommes censés défendre la vie et la mémoire.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s