« La misère sexuelle est une construction sociale, et elle fait des ravages »

 » Un « célibataire involontaire » a foncé sur la foule et tué dix personnes à Toronto lundi. Pour les « Incels », le sexe est un dû. Cette conception transactionnelle du plaisir ne sort pas d’esprits malades ou perturbés, mais de notre culture, estime la chroniqueuse de « La Matinale du Monde», Maïa Mazaurette. »

Suite de l’article ici : http://www.lemonde.fr/m-perso/article/2018/04/29/frustration-et-terrorisme-nos-croyances-sexuelles-nous-massacrent_5292137_4497916.html

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s